Verre feuilleté

verre feuilleté 444.2
  • verre feuilleté 444.2
  • verre feuilleté 444.2
  • verre feuilleté 66.2
  • Le vitrage feuilleté est un produit verrier obtenu par assemblage de verres et d’intercalaires (fines épaisseurs) qui se superposent.
  • Cette composition fait du verre feuilleté un vitrage de sécurité résistant aux chocs. Il répond à des besoins de protection des biens et des personnes (effractions, heurts…).

 Quelques exemples d’utilisation :

  • verrières : risque de bris et de chutes de verre ;
  • allèges vitrées et garde-corps : risque de chutes de personnes ;
  • tout vitrage sans protection complémentaires : vandalisme, intrusion.

 

Les verres peuvent être de différentes compositions chimiques et de différentes natures (recuit, trempé, imprimé…)

 

Les principaux intercalaires sont :

  • des PVB *de 0,38 mm d’épaisseur, clairs, colorés (certains PVB peuvent assurer une isolation acoustique) ;
  • des gels ou des intercalaires intumescents pour les vitrages devant assurer une protection incendie ;
  • des intercalaires à base de résine.

* : PVB : butyral de polyvinyle ou Poly(butyral vinylique)

 

Quelques exemples de définition en fonction de leur composition :

  • vitrage feuilleté 44.2 : 1 glace de 4 mm, 2 films de PVB, 1 glace de 4 mm ;
  • vitrage feuilleté 66.1 : 1 glace de 6 mm, 1 film de PVB, 1 glace de 6 mm ;
  • vitrage feuilleté 444.2 : 1 glace de 4 mm, 2 films de PVB, 1 glace de 4 mm ; 2 films de PVB, 1 glace de 4 mm.