REVÊTEMENTS DE SOL SOUPLES et SOLS DIVERS - Revêtements de sol textiles

Les revêtements de sol textiles ou moquettes peuvent être posées quasiment dans toutes les pièces d’un logement. Le choix dépend bien sûr de la fréquentation de la pièce (chambre ou séjour). Ils se présentent sous la forme de dalles ou de lés. 

Les revêtements textiles sont composés de plusieurs couches.

Un canevas appelé dossier (en tissé ou non-tissé, feutre, PVC, jute) constitue le support dans lequel seront ancrées les fibres de la partie visible de la moquette.

Cette partie visible, la couche d’usage, donne le décor et l’aspect de la moquette. Il s’agit d’un velours en fibres d’origine animale (laine, poils), végétale (coton, sisal, jonc, chanvre…) ou synthétique (polyamide, acrylique, polyester…). Il existe plusieurs procédés de fabrication et de traitement de ces fibres pour obtenir la partie visible de la moquette.

Les moquettes traditionnelles sont obtenues par tissage (moquette tissée), tricotage (moquette tricotée), tuftage (moquette tuftée ou touffetée), ou aiguilletage (moquette aiguilletée). Un autre procédé est le flocage (moquette floquée) : il consiste à projeter les fibres sur un dossier enduit de colle. Une variante du flocage est le nappage qui permet de fixer à chaud des touffes de fibres dans une couche de PVC.

La moquette est dite bouclée lorsque les fibres forment des boucles qui sont maintenues dans le dossier par des fils de liage.

Le dessus des fibres peut éventuellement être coupé afin d’obtenir une surface plus unie et douce ; on parle alors de moquette coupée.

Le dossier est généralement renforcé par une armature en fibres de verre. Sous cette armature une semelle permet le contact avec le sol. 

Plusieurs types de pose sont possibles.

  • pose collée directement sur le support ;
  • pose collée sur thibaude ;
  • pose tendue par ancrage sur baguettes à griffes. Les lés doivent être assemblés par couture ou au moyen de bandes thermocollantes de façon à recouvrir l’ensemble de la pièce avec une surcote. Une thibaude est également obligatoire pour compenser l’épaisseur des baguettes à griffes.

Une thibaude est une sous couche résiliente en jute, en poils d’animal ou synthétiques, en nappes de fibres (Maliwatt). 

Pour un décor moins uniforme, les dalles plombantes amovibles (DPA) sont une solution. Il s’agit de dalles de moquettes dont la semelle sera doublée d’une couche de bitume recyclé ou de PVC. Ces dalles sont simplement posées (sans collage) sur le support. 

Aucun enregistrement trouvé. Essayez sans mot clé.