ISOLATION THERMIQUE

Identifiez les différents matériaux destinés à l’isolation thermique :

 

L’isolation thermique des habitations est depuis fort longtemps une nécessité.

Obligatoire en construction neuve, elle doit respecter la Règlementation thermique 2012 (RT 2012).

Lors de la rénovation ou l’extension d’une construction, il existe une réglementation thermique dans l’existant. 

Tous les éléments d’une construction sont soumis à des températures différentes ; les échanges de chaleur sont inévitables et s’effectuent de l’élément chaud vers l’élément froid.

Les phénomènes de transmission de chaleur de part et d’autre d’une paroi sont au nombre de trois :

  • Le rayonnement : tous les matériaux émettent des ondes électromagnétiques ; ils vont transmettre leur propre chaleur à l’environnement par rayonnement.
  • La convection : tous les fluides liquides ou gazeux sous l’influence de la chaleur changent de masse volumique. De l’air réchauffé par un radiateur, donc rendu plus léger, va s’élever.
  • La conduction : la chaleur se propage au fur et à mesure à l’intérieur des matériaux.

La conductivité thermique d’un matériau (λ) est mesurée en laboratoire et évaluée en W/m.K. : c’est la quantité d’énergie (W mesurée en Watt) que laisse passer une surface de matériau de 1 m² sur une épaisseur de 1 mètre et ceci avec une différence de 1 degré de température (1°C est égal à 1 K : Kelvin).

Chaque matériau laisse passer plus ou moins de chaleur : une faible valeur du λ du matériau dénote que le matériau est un bon isolant thermique

La résistance thermique d’un matériau (R) est évaluée en m².K/W. Elle est calculée en multipliant l’épaisseur du matériau (en mètre) par l’inverse de son λ, R=e/λ.

Un matériau isolant freine la transmission de chaleur par conduction. Plus la valeur de R est importante, plus le matériau est isolant. 

Les fabricants d’isolants sont tenus d’indiquer les valeurs de conductivité thermique et de résistance thermique de leurs produits afin d’informer les installateurs et les utilisateurs finaux.

Ces valeurs serviront au bureau d’étude thermique afin de calculer les différentes déperditions thermiques de l’enveloppe de la construction. 

L’isolation thermique depuis l’intérieur de la construction (murs et couverture) est la plus fréquente. Toutefois, l’isolation extérieure (ITE) connait un fort développement.

Les isolants thermiques pour sols permettent d’isoler les planchers bas.

Divers isolants et accessoires pour isolants conviennent aux cas de pose les plus particuliers. 

Fabriqués et livrés sous forme de panneaux, de rouleaux, en vrac, en bandes, en bourrelets, plusieurs produits isolants d’origine organique, minérale, végétale, animale permettent de satisfaire à tous les problèmes d’isolation thermique.