CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

Choisissez votre mode de chauffage et de production d’eau chaude :

 

Le chauffage d’un logement est une des préoccupations principales de son occupant ou de celui qui envisage de faire construire. Les critères de choix d’un mode de chauffage sont vastes, les techniques différentes ; les coûts d’installation et le prix des différentes énergies ne sont pas à négliger. 

Une chaudière est nécessaire pour un chauffage central (ou centralisé). Fioul, gaz ou bois sont les énergies traditionnelles. L’eau chaude ainsi produite est délivrée à des émetteurs de chaleur : radiateurs ou convecteurs.

La circulation et la température de l’eau sont contrôlées par un système de régulation et de sécurité. Les robinets thermostatiques équipent la plupart des radiateurs

Le chauffage électrique est un chauffage direct : l’émetteur de chaleur est autonome. Convecteurs, panneaux rayonnants, radiateurs à inertie, sont les principaux appareils de chauffage électrique. 

La production d’eau chaude sanitaire (ECS) est soit assurée par la chaudière d’un chauffage central, soit par un chauffe-eau indépendant. Le chauffe-eau électrique fonctionne par accumulation d’eau dans un ballon ; le producteur d’eau chaude instantanée chauffe l’eau à la demande. 

Les planchers, les plafonds ou les murs peuvent servir d’émetteurs de chaleur. On rencontre des planchers chauffants électriques, des panneaux rayonnants électriques à installer en plafonds ou en parois, des planchers à eau chaude à basse température, des planchers chauffants réversibles (chauffants et rafraichissants). 

Les énergies renouvelables (géothermie ou solaire thermique) permettent d’installer des pompes à chaleur (PAC), des capteurs solaires pour la production d’eau chaude sanitaire par exemple (CESI), des chauffe-eau thermodynamiques… 

Des appareils de chauffage d’appoint constituent des compléments au chauffage principal. 

Il faut également se soucier du stockage du combustible pour les chaudières (fioul, gaz, bois, pellets…).